propecia acheter estradiol prix acheter anafranil en ligne strattera prix acheter propecia prix clomid duphaston pharmacie dutasteride vente periactin générique acheter voltaren en ligne pas cher lamisil dulcolax pharmacie achat propecia en ligne fluconazole sans ordonnance aciclovir mg generique viagra suisse vente cialis en france prix cialis generique du cialis viagra par pharmacie achat cialis générique en france vente cialice viagra se procurer cialis veritable commentaire achat cialis france vente cialis france paiement cb viagrafrance avis viagra au meilleur prix acheter viagra en andorre kamagra livraison cinq jour

Julien SANCHEZ écrit aux Maires de Courtry, Vaires et Brou

Après avoir distribué les « tracts pétition » à la totalité des habitants de ces trois communes avec les militants du Front National de la circonscription de Chelles pour les informer de la situation, Julien SANCHEZ, membre du Comité Central du FN, a pris l’initiative d’écrire aujourd’hui aux Maires UMP de Vaires-sur-Marne et Brou-sur-Chantereine, ainsi qu’au Maire PS de Courtry dans l’affaire de l’école islamique prévue sur terrain public dans notre communauté d’agglomération, suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Paul PLANCHOU, Maire de Chelles, à Driss GHIMINI, Président de l’association gérant la mosquée de Chelles.

Il entend ainsi, au nom des plus de 6.000 signataires de sa pétition, obtenir des réponses de la part de ces élus aux questions suivantes :

« 1. Trouvez-vous normal qu’un Maire promette un terrain non pas sur sa commune mais sur le terrain de la communauté d’agglomération dont votre commune fait partie ? Etiez-vous au courant de cette proposition ?

2. A votre connaissance, le terrain promis sur la communauté d’agglomération par M. PLANCHOU est-il situé sur votre commune ? Si oui, comptez-vous vous opposer à cette construction sur terrain public avec nous ?

3. Plus généralement, si les responsables musulmans vous le demandaient, cautionneriez-vous l’implantation future d’un tel groupe scolaire islamique sur un terrain public de votre commune au mépris du principe de laïcité contenu dans la Loi de 1905 qui dispose que « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » ? »

Vous trouverez ci-dessous les lettres aux Maires en question :

> Lettre à Jean-Luc PILARD, Maire de Courtry

 

> Lettre à Jean-Pierre NOYELLES, Maire de Vaires-sur-Marne

 

> Lettre à Antonio de CARVALHO, Maire de Brou-sur-Chantereine

Laisser un commentaire

*